Semaine du 23 au 27 mars

Regarde la vidéo, lis le texte biblique et réponds aux questions

Le buisson ardent

Exode 3, 1-7

Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à la montagne de Dieu, à l’Horeb.
L’ange du Seigneur lui apparut dans la flamme d’un buisson en feu. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer.
Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ?»
Le Seigneur vit qu’il avait fait un détour pour voir, et Dieu l’appela du milieu du buisson :    « Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! »

Dieu dit alors : « N’approche pas d’ici ! Retire les sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ! »
Et il déclara : « Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur Dieu.
Le Seigneur dit : « J’ai vu, oui, j’ai vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu ses cris sous les coups des surveillants. Oui, je connais ses souffrances ».

Questions

À qui t'adresses tu quand tu pries?

4 + 9 =

Commentaire

Dieu l’appelle par son nom : Moïse, Moïse. La répétition du nom souligne l’importance de l’événement et la certitude de l’appel. 

Lorsque Dieu appelle, l’homme perçoit que la vocation n’est pas une chimère ou le fruit de son imagination.

Cependant, Moïse cherche à échapper à ce que le Seigneur lui demande, parce qu’il est bien conscient de son insuffisance et de la difficulté de la tâche. Sa foi est encore faible.

Mais dans ce processus, Moïse fait personnellement l’expérience du pouvoir de Dieu. C’est ainsi que Moïse prend conscience que ses limites sont sans importance parce que Dieu ne l’abandonnera jamais.

Santiago Ausín – Javier Yániz

Pin It on Pinterest

Share This
X