Semaine du 25 au 29 mai

1. Regarde la vidéo de Grégory;

2. Lis le texte et réponds aux questions;
3. Termine en écoutant de la (bonne) musique.

Dieu d’amour

Le pardon de Dieu est, d’abord et avant tout, une Bonne Nouvelle : Il nous dit que son amour est plus fort que tout, plus fort que nos ruptures, nos refus d’aimer, nos actes, nos pensées ou nos paroles qui blessent, jugent ou traitent, plus fort même que ce que nous n’arrivons pas à nous pardonner à nous-mêmes, ou à pardonner aux autres. La Bible nous dit que Dieu fait toujours le premier pas parce qu’Il nous aime. Ce n’est pas le péché qui est premier, c’est l’amour de Dieu. C’est la lumière qui fait voir, de même c’est l’amour de Dieu qui nous fait voir notre péché. Jésus n’a pas cessé de nous faire découvrir le visage de l’amour de Dieu. C’est un Dieu qui pardonne à la femme adultère, à Zachée, au paralytique… Il redonne la vie, une vie pleine et entière, une vie relationnelle, spirituelle et même physique.

 Qu’est-ce que le péché ? 

C’est un manque d’amour ! C’est une action faite, une parole dite, une intention, une pensée ou même un manque ou un oubli d’amour. La victime de nos péchés peut être Dieu Lui-même, quelqu’un avec qui l’on vit ou bien encore nous-mêmes.

 Comment sortir du péché ? 

Par le pardon de Dieu ! Il permet précisément de ne pas rester prisonnier dans le poison de la culpabilité et du remords. Il permet à Dieu de renouer la relation rompue par le péché. C’est comme si le Seigneur prenait les deux parties d’une corde rompue et faisait un noeud. Pour le croyant, l’amour que Dieu lui porte est toujours plus fort que ses ruptures. Nous ne sommes donc pas au tribunal de Dieu, lorsque nous lui demandons pardon. Jésus n’est pas venu juger ni condamner mais sauver ceux qui se noient dans le péché.

 Que veut dire le mot « confession » ? 

Il vient du latin et signifie : « dire à haute voix ». La confession est donc le moment où on dit à haute voix d’abord l’amour de Dieu puis ensuite ce que nous voulons qu’Il nous pardonne. C’est parce que nous croyons que Dieu nous aime que nous Lui demandons de nous pardonner nos pêchés. Nous ne pourrions pas demander pardon à quelqu’un qui nous voudrait du mal. Or, nous croyons que Dieu nous veut du bien et qu’Il ne peut nous vouloir que du bien parce qu’Il nous aime.

 Pourquoi me confesser à un prêtre plutôt qu’à Dieu en directet que vat-il penser de moi ? 

Certes Dieu n’a pas besoin d’intermédiaire car Il est libre d’agir comme Il veut. Mais c’est avec des hommes qu’Il agit. Il s’est Lui-même fait homme par Jésus. Un prêtre est un serviteur de Jésus qui agit au nom de Jésus et qui me montre par-là, que je suis vraiment pardonné par Dieu. Il m’en donne l’assurance. Le prêtre, comme l’évêque ou comme le pape est quelqu’un qui confesse ses péchés en allant trouver un autre prêtre. Il est lui aussi faible et fragile, c’est pourquoi il ne juge pas ceux qui s’adresse à lui pour demander le pardon de Dieu. De plus, il est tenu au secret absolu. Rien ni personne ne pourrait l’obliger à dire ce qu’il a entendu en confession.

Questions

2 + 2 =

Musique de la fin

Pin It on Pinterest

Share This
X